Retour

Comparaison entre les comprimés écrasés et les comprimés non écrasés de Prasugrel, pris en pré-hospitalier, chez les patients avec STEMI traités par angioplastie primaire. ( Dr Amine Bahloul)


 

Comparaison entre les comprimés écrasés et les comprimés non écrasés de Prasugrel, pris en pré-hospitalier, chez les patients avec STEMI traités par angioplastie primaire.

Introduction

La double thérapie antiplaquettaire constitue la pierre angulaire du traitement médical chez les patients atteints de syndrome coronaire aigu avec sus-décalage du ST (STEMI). Cependant, les antiagrégants plaquettaires oraux, tels que le prasugrel ou le ticagrélor, sont caractérisés par une absorption gastro-intestinale lente du médicament dans la phase aiguë du STEMI, conduisant à une biodisponibilité réduite et donc à un début retardé de l'inhibition plaquettaire. Les preuves suggèrent que l'administration de comprimés écrasés du prasugrel, inhibiteur de P2Y12, améliore l'absorption du médicament et produit des effets antiplaquettaires plus précoces chez les patients avec STEMI subissant une angioplastie primaire. Cependant, les implications cliniques de ces résultats pharmacocinétiques et pharmacodynamiques sont inconnues.

Cette étude est conçue pour tester l'hypothèse selon laquelle les patients présentant un STEMI et bénéficiant d’une angioplastie primaire auront une amélioration des marqueurs de reperfusion optimale et des résultats cliniques par l'administration pré-hospitalière de comprimés écrasés de dose de charge de prasugrel.

Méthodes 
COMPARE CRUSH est un essai randomisé évaluant l'efficacité et l'innocuité de la dose de charge pré-hospitalière (60 mg) avec des comprimés écrasés de prasugrel par rapport aux comprimés intégraux chez 674 patients présentant un STEMI et bénéficiant d’une angioplastie primaire.

Les critères d'évaluation primaires étaient le pourcentage des patients atteignant un flux TIMI III dans l'artère coupable, ou atteignant une résolution du sus-décalage du segment ST ≥70% , une heure après l'angioplastie.

Les critères d’évaluation secondaires étaient le décès, l'infarctus du myocarde, la revascularisation et la thrombose du stent suivis jusqu'à 1 an.

 Le critère de jugement principal de sécurité était les événements hémorragiques évalués à 48 heures.

Résultats

Critères d’évaluation primaires 

Un flux  TIMI 3 dans l'artère coupable était de 31,0% dans le bras prasugrel écrasé et de 32,7% dans le bras intégral (OR = 0,92; IC à 95%, 0,65 à 1,30).

La résolution complète du segment ST une heure après l’angioplastie était de 59,9% dans le groupe pilule écrasée vs 57,3% dans le groupe intégral (OR = 1,11; IC à 95%, 0,78 à 1,58).

Figure 1 : Proportion des patients avec un Flux TIMI III dans l’artère coupable coupable après angioplastie primaire

 

Figure 2 :Proportion des patients avec une résolution du segment ST après l'angioplastie

Critères d’évaluation secondaires  

Le taux de patients présentant une réactivité plaquettaire élevée au début de l'angioplastie primaire était plus élevée dans le groupe comprimé intégral que dans le groupe comprimé écrasée (P <0,01).